Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

En finir avec la peur de l’entretien d’embauche

29/04/2019

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Le silence qui fait suite à une candidature est souvent tel qu’il suffit de décrocher un entretien pour se sentir pousser des ailes. Et pourtant, l’épreuve paraît insurmontable à bon nombre de candidats, minés par le stress.

Les quelques pièges à éviter et les attitudes à adopter pour taper dans l’œil du recruteur !

Etape 1 : le premier contact téléphonique

Bien souvent, c’est par téléphone que le recruteur prend rendez-vous avec vous. Ce choix est motivé moins par le plaisir d’annoncer une bonne nouvelle que par l’envie d’en apprendre un peu plus sur vous. Ne faites donc pas l’erreur de prendre ce coup de fil à la légère !

Votre voix, votre intonation vont en dire long sur vous sans même que l’employeur vous pose de questions. Recevez donc l’appel dans un endroit calme, souriez (cela s’entendra !) et n’hésitez pas à exprimer votre envie de rencontrer votre interlocuteur.

Attention :

  • ne décrochez pas si le lieu ne s’y prête pas (rue, café…). Prenez le message et rappelez au plus vite, munis de quoi écrire ;
  • évitez de refuser la date imaginée par l’employeur.

Etape 2 : la préparation

C’est peut-être la plus cruciale de toutes les étapes. En effet, il est fondamental d’effectuer quelques recherches avant l’entretien pour mieux cerner l’entreprise. Cette dernière vous connait via votre CV, qu’à cela ne tienne : vous pouvez en savoir encore plus sur elle grâce à internet.

Produits, culture d’entreprise, sa situation financière ou même son actualité sont à décortiquer.
Avec toutes ces cartes en mains, il vous sera possible de trouver où et comment vous inscrire dans l’histoire de cette entreprise. Essayez de vous convaincre que votre profil correspond aussi bien à la mission qu’à l’entreprise visée.

Notez les arguments sur des fiches afin de structurer votre argumentaire à développer le jour J, à le verbaliser avec élégance et assurance.

Enfin, imprimez quelques CV supplémentaires, il se peut que le recruteur ne l’ait pas sur lui ou l’ait égaré ; votre anticipation sera très bien vue.

Etape 3 : le jour J

On ne soulignera jamais assez l’importance de la tenue vestimentaire ! Nul besoin de trop y réfléchir ; le mot d’ordre est toujours « sobriété ». Sans tomber dans l’élégance à outrance, il convient d’éviter les couleurs criardes ou les accessoires excessifs.

Privilégiez les couleurs neutres (noir, bleu marine) et les chaussures discrètes (mesdemoiselles, pas de talons aiguilles !), ce qui vous permettra de souligner un détail personnel : montre, foulard, bijou…

S’il y a bien une chose que vous devez absolument respecter, c’est la ponctualité. Votre rendez-vous est à 11h ? Présentez-vous à l’accueil cinq ou dix minutes ; le moindre retard sera rédhibitoire pour le recruteur.

Etape 4 : l’entretien

Les fiches que vous avez préparées devraient vous permettre de survivre à la première partie de l’entretien, au cours de laquelle il vous sera généralement demandé de parler de vous et de votre parcours. En bref : vendez-vous !

Dans un second temps, le recruteur vous présentera l’entreprise. Qu’il s’agisse d’éléments que vous savez déjà ou non, n’hésitez pas à prendre des notes pour illustrer votre intérêt.

Cependant, n’y voyez pas un prétexte pour fuir le regard de votre interlocuteur, bien au contraire ! Il est déterminant de le regarder dans les yeux pendant l’échange.

N’hésitez pas non plus à vous montrer curieux : les employeurs adorent qu’on leur pose des questions ! Interrogez-les sur l’entreprise ou sur la mission, ce qui vous permettra également d’avoir moins à parler.

Soyez vigilant sur votre attitude. Le langage corporel en dit autant, voire plus que les mots. Tenez-vous droit, ne croisez pas les bras. L’entretien d’embauche est un exercice qui peut s’avérer rébarbatif pour le recruteur, surtout s’il voit de nombreux candidats, alors n’hésitez pas à vous montrer à l’aise. Mais encore une fois : attention aux excès ! 

Les derniers articles

  • Les activités de l’économie verte
  • Et après un licenciement ?
  • L'emploi et le commerce en 2019
  • La part des femmes dans l'emploi ?


  • Rechercher une offre

    7 220 offres

    Déposez votre CV

    Rechercher une formation

    12 504 formations

    Top recruteurs

    pigier2017.jpg      igf-6.jpg

    ifcv.jpg      isefac_ok-1.jpg