Les prochains salons

  • Salon du travail et de la mobilité profess...
    du 19/01/2018 au 20/01/2018Voir
  • Salon AQUITEC (Bordeaux)
    du 25/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salons ACCESS MASTER et ACCESS MBA
    du 26/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • Salon Formation Emploi Alsace (Colmar)
    du 26/01/2018 au 27/01/2018Voir
  • 22e Mondial des Métiers Auvergne-Rhône-Alp...
    du 01/02/2018 au 04/02/2018Voir
  • 24 Heures pour l’Emploi et la Formation (B...
    le 08/02/2018Voir
  • 24 Heures pour l’Emploi et la Formation (...
    le 22/02/2018Voir
  • Paris pour l'emploi des jeunes 2018
    le 06/03/2018Voir
  • Les Emplois en Seine 2018 (Rouen)
    du 12/04/2018 au 13/04/2018Voir

4 618 offres

Consultez les formations

Les métiers

Voir tous les articles

Toutes les dernières infos emploi

Rechercher un article

Dans le titreDans le texteTout

Le gouvernement promet 15 milliards dès cette année pour la formation

14/06/2017

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte lecture tranquille

Mercredi 14 juin, Muriel Pénicaud était sur CNews pour parler des futures gouvernementales pour les actifs. Si le volet « flexibilité » est précis et prévu pour cet été,  la question de la sécurisation des parcours professionnels restait encore à définir.


C’est désormais chose faite. « On va lancer à l’automne un grand plan d’investissement de quinze milliards d’euros » qui concernera « un million de jeunes et un million de demandeurs d’emploi », annonce la Ministre du Travail.
Cette officialisation des promesses du candidat Macron n’est sans doute pas sans lien avec la peur provoquée par la future Loi Travail. En effet, M. Pénicaud précise que les effets positifs de cet investissement en faveur de la formation seront immédiatement visibles, contrairement aux ordonnances estivales qui mettront « deux ou trois ans » avant de se faire sentir.

Lire aussi : Qui est Muriel Pénicaud, la nouvelle Ministre du Travail ?

A ces quinze milliards d’euros pour la formation s’ajouteront quinze autres pour soutenir la transition énergétique. Ensemble, ces deux investissements visent à créer une dynamique en faveur des métiers de demain. « C’est très important pour armer les entreprises et les salariés, pour armer les jeunes par rapport aux défis de demain, qui sont notamment des grandes révolutions technologiques plus une transition énergétique. » 

 


Muriel Pénicaud invitée de Jean-Pierre Elkabbach par CNEWS

Les derniers articles

  • Recrutement, carrière : quand l’apparence physique pose un problème de poids
  • [CINE] L’école de la vie : l’insertion professionnelle de grands enfants
  • Le gouvernement lance la réforme de la formation et de l'apprentissage
  • Insertion des jeunes : l’ascenseur social (toujours) en panne
  • Assurance chômage : E. Macron annonce déjà quelques reculs


  • Rechercher une offre

    Rechercher une formation

    Top recruteurs

    images.jpeg      isefac_ok-1.jpg

    logo_EMB_Business_School_simple (2)-1.jpg      ADIEL ACF-1.jpg

    pigier2017.jpg