Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Contrôleur d'aérodrome

Description

  • Coordonne, contrôle et régule le trafic d'aéronefs dans un espace aérien déterminé, sur le plan technique (données météorologiques, plan de vol, appareils de contrôle, ...) et communicationnel (échanges d'informations avec les pilotes, les centres de contrôles, ...), selon la réglementation de la navigation aérienne, les règles de sécurité du transport aérien et les impératifs qualité (sécurité, délais).
  • Peut exercer des fonctions d'instruction et mener des activités liées à l'exploitation d'un aérodrome (programme de sécurité, sûreté, ...).
  • Peut coordonner l'activité d'une équipe ou d'un service.

Accès

  • Ce métier est accessible sur concours de l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile -ENAC-. Un Bac scientifique ou technologique est requis pour la formation de Technicien Supérieur des Etudes et de l'Exploitation de l'Aviation Civile -TSEEAC-. Un Bac+2 scientifique (Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles -CPGE-, BTS, DUT, ...) est requis pour la formation d'Ingénieur du Contrôle de la Navigation Aérienne -ICNA-.
  • Un casier judiciaire exempt de toute mention contradictoire est obligatoire.
  • La pratique de l'anglais est exigée.

Conditions

  • L'activité de ce métier s'exerce dans les tours de contrôle des aérodromes, les Centres en Route de la Navigation Aérienne -CRNA- pour le compte de la Direction Générale de l'Aviation Civile -DGAC- ou de l'armée, en contact permanent avec les pilotes, les services météorologiques et les centres de contrôle aérien voisins.
  • Elle varie selon le type de structure (aérodrome, aéroport international, ...).
  • Elle peut s'exercer les fins de semaine, jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes.

Emploi

Secteurs

Armée


 


Activités

  • Recueillir les données techniques de l'espace aérien et évaluer les écarts avec les paramètres transmis par les pilotes
  • Contrôler les indicateurs techniques et communiquer aux pilotes les instructions de positionnement et le guidage aux différentes phases de vol
  • Repérer le positionnement des aéronefs sur les appareils de contrôle et surveiller la conformité de leur trajectoire dans l'espace aérien
  • Réguler le trafic aérien et élaborer des modifications de plan de vol en fonction des urgences
  • Identifier les besoins d'intervention en fonction des anomalies/accidents et mettre en place les procédures d'alerte
  • Consigner les éléments d'activité (dysfonctionnement, infraction, incident, ...) sur les supports techniques
  • Contrôler le trafic aérien d'un site aéroportuaire de : Catégorie A - services à grande distance assurés normalement en toute circonstance, Catégorie B - Services à moyenne distance assurés normalement en toute circonstance et certains services à grande distance ne comportant pas d'étape longue au départ de ces aérodromes, Catégorie C - Services à courte distance et services moyenne et longue distance ne comportant que des étapes courtes au départ de ces aérodromes, Catégorie D - Destinés à la formation aéronautique, aux sports aériens, au tourisme et à certains services à courte distance, Catégorie E - Destinés aux giravions et aux aéronefs à décollage vertical ou oblique
  • Réaliser le contrôle aérien sur des zones militaires : Aéronefs civils dans l'espace aérien militaire, Aéronefs militaires dans l'espace aérien civil, Aéronefs militaires sur porte-aéronefs
  • Réaliser un contrôle aérien : Contrôle au sol/contrôle d'aérodrome, Contrôle d'approche, Contrôle en route
  • Contrôler le plan de vol et intégrer les nouveaux paramètres (trafic, plages horaires, aérodromes, ...) dans les systèmes informatiques
  • Elaborer et faire évoluer des programmes de sécurité et de sûreté d'un aérodrome et en contrôler la conformité d'application
  • Contrôler l'application des règles et procédures de sécurité sur piste
  • Former des contrôleurs aériens (création de supports, animation de sessions, ...)
  • Coordonner l'activité d'une équipe ou diriger une structure

Compétences

  • Utilisation de logiciels aéronautiques
  • Lecture d'indicateur radar et d'appareil de contrôle
  • Utilisation de système de suivi de trafic aérien
  • Utilisation de matériel de navigation (GPS, VHF, radar, ...)
  • Pratique de l'anglais technique
  • Code de l'aviation civile
  • Règles de mesure de vitesse et d'altitude
  • Règles de contrôle aérien (d'approche, en route, au sol)
  • Terminologie aéronautique (IATA, alphabet aéronautique, ...)
  • Technologie aéronautique
  • Indicateurs de créneaux horaires
  • Règles de navigation à vue
  • Règles de validation des plans de vol
  • Procédures d'avitaillement carburant
  • Techniques pédagogiques
  • Techniques d'animation d'équipe

Les autres métiers de ce thème

Les métiers envisageables

Source: Pôle Emploi
Avec l'aimable autorisation de notre partenaire Pôle Emploi Ile-de-France


 




Rechercher un métier
par mots-clés