Les prochains salons

  • Festival du cohoming #2
    du 23/01/2017 au 27/01/2017Voir
  • Paris Images Digital Summit
    du 25/01/2017 au 28/01/2017Voir
  • Paris Images Trade Show : 4ème édition
    du 25/01/2017 au 01/02/2017Voir
  • 48 Heures pour l’Emploi et la Formation
    du 26/01/2017 au 27/01/2017Voir
  • AQUITEC
    du 26/01/2017 au 28/01/2017Voir
  • Journées Portes Ouvertes des Compagnons du...
    du 27/01/2017 au 29/01/2017Voir
  • Salon des formations et métiers aéronautiques
    du 27/01/2017 au 29/01/2017Voir
  • Portes Ouvertes sur les carrières commerci...
    le 28/01/2017Voir
  • Salon ACCESS MBA
    le 28/01/2017Voir
  • Access Masters Tour
    le 31/01/2017Voir

4 740 offres

Consultez les formations

Les métiers

Voir tous les articles

Rechercher une actualité

Dans le titreDans le texteTout

ELECTIONS / Les candidats s’engagent pour l’apprentissage

04/12/2015

Hier, à l’initiative de l’ANAF (Association Nationale des Apprentis de France), les candidats aux élections régionales ont accepté le présenter aux étudiants de l’IGS leurs propositions pour l’insertion professionnelle des jeunes, et l’apprentissage en particulier.

Trois d’entre eux avaient répondu présents :

Jérôme Chartier pour Les Républicains (liste de Valérie Pécresse)

Hella Kribi-Romdhane pour le Parti Socialiste (liste de Claude Bartolone)

Dominique Provence pour le Front National (liste de Wallerand de Saint Just)

Pendant plus d’une heure trente, chacun s’est frotté à un public d’apprentis très intéressés et qui, principaux concernés par les mesures décrites, ne manquaient pas de mettre les professionnels de la politique devant leurs contradictions.

On y était, on vous résume !

 

LES REPUBLICAINS

Leur objectif ? L’apprentissage accessible pour tous les élèves, tous les métiers, tous les niveaux de formation. Le résumer aux « mauvais élèves » n’est plus d’actualité, puisqu’il s’applique désormais aux services aussi bien qu’aux métiers manuels. La France souffre aujourd’hui d’avoir des jeunes excessivement savants, mais peu préparés à l’entrée sur le monde du travail. Les Grandes Ecoles, chouchoutes des parents, offrent une solide culture générale, mais ne rendent pas opérationnel en entreprise. L’apprentissage, si.

Le stage est également un excellent moyen de faire ses preuves et d’aller au-delà du CV. L’employeur recrutera le jeune non pas en raison de son profil, mais de sa valeur observée sur le terrain. Le parti s’engage donc à créer 100 000 stages en IDF.

Comment ? L’apprentissage et les stages doivent s’inscrire dans une logique de partenariat entre la région et les entreprises. Toute organisation qui sera en relation en la région (par le biais d’aides alloués ou de contrat de fournisseur) sera tenue de recevoir des apprentis/stagiaires. Donnant-donnant : la région jouit d’un budget de plus de onze milliards d’euros, qu’elle allouera uniquement aux entreprises qui joueront le jeu de l’insertion des jeunes.

Afin de faire concorder l’orientation, l’offre de formation et le marché de l’emploi, les filières sans débouchés seront fermées et les enseignants, invités à effectuer des stages en entreprise.

 

LE PARTI SOCIALISTE

Leur objectif ? Parti actuellement à la tête de la région, le PS souhaite poursuivre son action autour du développement de l’apprentissage et du renforcement du système d’orientation. Il rappelle notamment que, depuis la réforme de 2015, les régions sont les principales entités en charge de la formation et l’enseignement supérieur. C’est pourquoi l’IDF dédie entre 6 et 10 % de son budget annuel à la question.

Sur le terrain de l’insertion des jeunes, la priorité est nettement donnée à l’apprentissage sur le stage ; ce dernier est en effet considéré comme une forme de travail précaire dont les retombées sur l’insertion restent encore à prouver.

Comment ? Un mot d’ordre : la proactivité. Cette dernière consiste à créer des échanges vertueux entre les écoles et les entreprises, afin que les contenus éducatifs des premières s’adaptent aux besoins des secondes. En clair, il s’agira de :

Continuer à soutenir le SPRO (service public régional d’orientation), qui permet aux jeunes de se montrer proactifs dans leur réflexion d’orientation, sans dépendre du conseiller de leur établissement. Nombre d’entre eux se censurent dans leurs choix de carrière en raison d’un manque d’informations et le PS souhaite corriger cette situation.

Former les formateurs. Demander aux écoles d’orienter les jeunes, c’est bien ; mais encore faut-il qu’ils puissent le faire avec toutes les cartes en main. Les formateurs seront donc informés des évolutions du marché de l’emploi.

Adapter les contenus. L’alternance n’est pas une voie de garage. Les alternants sont des étudiants comme les autres, qui passent les mêmes examens que les autres et doivent donc suivre le même programme. En revanche, il peut être intéressant d’adapter le contenu à la filière professionnelle qui se sont choisis.

 

LE FRONT NATIONAL

Leur objectif ? Il est impossible de ne pas être en faveur de l’apprentissage, de ne pas désirer renforcer cette alternative. « On a des enfants, on veut qu’ils réussissent ». Cette option pâtit cependant de quelques soucis majeurs :

- Le manque d’offre. Nombreux sont les jeunes qui souhaitent se lancer, mais ne trouvent pas d’entreprise.

- La fragilité de la formation initiale. Les jeunes ne maîtrisent plus suffisamment les fondamentaux.

 

Comment ? La région IDF compte 200 000 artisans, dont 60 % n’ont ni salariés ni apprentis. Leur permettre d’accueillir des jeunes permettrait d’augmenter sensiblement l’offre d’apprentissage. Pour ce faire, il convient dedonner aux Chambres de Métiers un rôle de coordinateur pour les apprentis puissent avoir plusieurs employeurs.

De plus, afin de renforcer les acquis fondamentaux, la priorité sera donnée à l’apprentissage des fondamentaux comme la lecture ou le calcul. Enfin, l’âge requis pour entrer en apprentissage sera abaissé à 14 ans (contre 16 actuellement) afin de renforcer les acquis et lutter contre le décrochage scolaire. 

Les autres actualités du mois de Décembre 2015

Voir toutes les actualités

Les autres articles du mois de Décembre 2015

Voir tous les articles



Rechercher une offre

Rechercher une formation

Top recruteurs

isefac_ok-1.jpg      ADIEL ACF-1.jpg

formapro-2.jpg      pigier-1.jpg

suptek-logo-grey[1]-1.jpg      ifcv.jpg